L’application et aussi réseau social Tiktok, originaire du groupe chinois ByteDance, est au cœur des débats. Son expansion est contrariée par des enjeux géopolitiques. Ayant des bureaux aussi bien aux USA qu’en Inde et en Europe, elle reste une entreprise chinoise. Accusée de collecter en secret certaines données des utilisateurs, elle est aussi suivie de près par des organismes respectives de chaque pays destinés à la protection des données mais elle est aussi menacée d’être interdit du territoire des USA.

ENJEUX POLITIQUES

Dans le combat politique sino-américain, la Chine est considérée comme autoritaire et “agressive dans son hospitalité face à la liberté partout ailleurs”. Avec un passif conflictuel dû à l’espionnage mutuelle, les pays redouble de vigilence.

Tiktok fait partie de leurs nombreuses combats.

DONALD TRUMP INTERDIT TIKTOK AUX ETATS-UNIS

La plateforme, devenant de plus en plus populaire, a provoqué la crainte des politiques pour la sécurité nationale de leur territoire, notamment aux Etats-Unis. Soupçonné par Washington de récupération des données personnelles des utilisateurs, Donald Trump a annoncé son interdiction sur le territoire Nord Américain. Selon lui, Tiktok “fermera le 15 septembre à moins que Microsoft ou une autre entreprise soit en mesure de l’acheter et de trouver un accord”.

L’APPLICATION SERA-T-ELLE SAUVER PAR SON RACHAT ?

En effet, après la déclaration du président Trump, Satya Nadella,  Directeur Général de la multinationale Microsoft a pu échanger avec le Président sur un éventuel rachat. Les conditions de cette opération serait donc que Tiktok devienne bénéfique pour l’économie des Etats-Unis mais aussi d’avoir une évaluation au niveau de la sécurité pour les utilisateurs de ce réseau.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *