Le native advertising est un type de publicité apparu en 2012 aux États-Unis qui consiste à intégrer la publicité naturellement dans le contenu de marque au flux d’un média. Il utilise un type de formats publicitaires présentant une très forte intégration visuelle et éditoriale en reproduisant le style, l’apparence et l’ergonomie du site sur lequel la campagne est diffusée.

Ce type de campagne n’est pas sous forme de bannière ou d’annonces display comme pour des « campagnes classiques ». Le native n’est pas intrusif et ne ressemble pas à une pub car il s’intègre parfaitement au contenu éditorial d’une page.

Suite au « déclin » du format IAB avec l’explosion des ad-blockers et le syndrome du « Banner Blindness », les acteurs de la publicité sont obligés de repenser leur modèle économique. Face à la saturation publicitaire et la dévalorisation du media internet, la publicité native devient une bonne alternative.

La native est peu intrusive : il apparait uniquement comme un post ou une annonce de plus parmi le flux d’informations de qualité auquel l’internaute est exposé. L’internaute est conscient d’être face à une publicité puisqu’elle présente une mention explicative mais cela ne le dérange pas car l’encart se fond dans le décor. Il ne se sentira pas agressé ou interrompu par l’annonce, celle-ci s’affiche en toute transparence.

Les 3 principes d’un native ad efficace sont la pertinence du dispositif, l’intégration cohérente dans l’univers thématique du média pour ne pas gêner l’expérience client et la transparence qui est indispensable pour une identification claire de la provenance du contenu.

Pour la marque, le native apporte de la visibilité, amenant la publicité au cœur de l’éditorial, la richesse grâce à un contenu varié, et la confiance de l’internaute via un support rassurant et engageant.

Nous distinguons 4 catégories de publicités natives : l’In-feed (in-feed social, in-feed éditorial, in-feed « externe »), les promoted listings, les modules de recommandation et les formats sur-mesure.

Par ailleurs, la publicité native engage nettement plus les audiences qu’une publicité classique. Elle n’est pourtant pas intégrée dans le parcours d’achat de l’internaute.

Les marques ont 2 possibilités de contenus. Il existe le contenu simplement promotionnel porté sur la performance ou le contenu de valeur de marque qui a pour objectif le branding.

Envoyez-nous un mail

This contact form is deactivated because you refused to accept Google reCaptcha service which is necessary to validate any messages sent by the form.