La publicité native (ou native advertising) est une nouvelle forme de campagne web. Apparue en 2012, la publicité native vient remplacer le vieux modèle existant. Si les campagnes publicitaires sont encore et toujours d’actualité, on constate une érosion toujours plus importante de leur efficacité auprès des utilisateurs.

La publicité native constitue aujourd’hui une porte d’entrée intéressante pour s’adresser, via les plateformes sociales notamment, au plus grand nombre. Petit guide de la native advertising.

Dans quels univers évolue la publicité native ?

Comme on vient de le voir, les publicités “caméléons” passent au premier abord inaperçu aux yeux des utilisateurs. Les publicités natives s’intègrent parfaitement dans le contenu du site que les internautes consultent. C’est pour ces raisons qu’elles connaissent une croissance fulgurante ces dernières années, notamment sur les plateformes sociales.
L’atout majeur de ces nouveaux formats publicitaires est qu’elles permettent de toucher un plus grand nombre de consommateurs en allant directement sur leur site de prédilection.
La publicité native correspond aux besoins des nouvelles générations, elle s’adapte parfaitement aux contenus éditoriaux des réseaux sociaux.

La publicité native à la conquête des plateformes sociales

Les réseaux sociaux constituent prioritairement le terrain de jeu de la publicité native. Les publicités sur les réseaux sociaux sont un enjeu de taille pour les commerçants en ligne. Avec une utilisation croissante de leur nombre d’abonnées, les plateformes d’échange vampirisent les autres sites internet classiques. C’est pour ces raisons que le native ads est intéressant, que ce soit sur Facebook, Twitter, Instagram ou Youtube elle s’imprègne des codes de chacun des sites en prenant la forme d’une publication classique, sauf qu’en dessous de celle-ci, figure, en discret, la mention “lien sponsorisé“.

D’ailleurs, les réseaux sociaux ont bien compris l’intérêt de ces nouveaux formats publicitaires. Elles ont mis en place des nouvelles pages d’accueil pour les annonces natives, notamment sur les mobiles. Les annonces natives passent inaperçues aux yeux des utilisateurs.

Quels sont ses atouts ?

En se fondant harmonieusement avec les autres contenus d’un site, les publicités natives sont moins agressives pour les utilisateurs, ce qui permet d’accroître leur attention et, sans doute, d’être plus appréciées. Car le consommateur ne comprend pas immédiatement qu’il est en train de lire/regarder un contenu publicitaire, de quoi améliorer le taux de pénétration de ces publicités.
Le deuxième avantage de ces publicités “caméléons” réside dans le fait qu’elles sont pratiquement indétectables auprès des adblockers. Si les publicités digitales classiques, elles, sont rapidement bloquées par les adblockers, les publicités natives passent inaperçues.

Quels sont ses principaux avantages ?

Désormais très répandue sur les plateformes sociales, la publicité native est 8 fois plus efficace qu’une publicité classique ! Cette stratégie marketing croît d’année après année et l’on estime sa progression à plus de 167 % d’ici à 2020, en France, selon une étude d’Oath, réalisée en 2018 auprès de 6 000 personnes en France, Allemagne et Grande-Bretagne et sur plus de 1,5M de points de données. Veuillez trouver l’infographie ici.

La clef du succès des publicités “caméléons” réside dans sa faible propension à être détecté par les adblockers. Ces trackers qui viennent automatiquement détecter et supprimer les contenus publicitaires sont dans l’incapacité de détecter les publicités natives.

Autre avantage, et pas des moindres, les publicités natives viennent moins gâcher l’expérience en ligne des utilisateurs, d’après l’étude Oath, les internautes “apprécient” la publicité native et offre une efficacité accrue sur les sites éditoriaux et convainc d’autant mieux le lecteur.
La même étude affirme que les consommateurs ont 11 % de chance supplémentaire d’apprécier le contenu d’une page lorsque celle-ci contient une publicité native plutôt qu’une publicité digital classique. Si l’on calcule en nombre de clic, la publicité “caméléon” est 8 fois plus efficaces en termes de taux de clics.

La croissance des dépenses en publicité native devrait être multipliée par 3 en quelques années devant, de quoi faire prendre conscience aux publicités digitales classiques qu’il est grand tant pour elles de se renouveler !