Selon les informations officielles de Meta, la maison-mère du réseau social Facebook fondé par Mark Zuckerberg, les options de ciblage des audiences « sensibles » vont progressivement disparaître à compter du 19 janvier 2022.

Les audiences liés à des organisations, des personnalités publiques et des initiatives sociales liés à des sujets tels que la santé, la race, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle, l’affiliation religieuse ou politique seront retirées.

La raison officielle donnée par la plateforme Facebook Ads est de prendre en compte l’évolution des attentes des utilisateurs et leur sécurité (anti-abus).

En plus des sujets sensibles, des éléments rarement utilisés par les annonceurs seront également retirés.

Exemples d’options retirées

  • santé : Journée Mondiale du Diabète, chimiothérapie,
  • orientation sexuelle : LGBT, mariage homosexuel,
  • religion : Église catholique, fêtes juives.

Deadlines

À partir du 19 janvier, la plateforme de publicités fournira des informations sur les campagnes actives qui utiliseront les fonctionnalités obsolètes. Le gestionnaire du compte de l’annonceur ne pourra pas copier ou modifier ces campagnes tant qu’il n’aura pas supprimé les options de ciblage obsolètes.

À compter du 17 mars, toutes les campagnes qui utilisent encore des audiences retirées seront automatiquement supprimées par le système, ce qui peut entraîner la suspension des campagnes sélectionnées. Alors il est recommandé de rester à l’écoute et préparer la structure de compte à l’avance !

Perspectives de Facebook Ads

Facebook Ads évolue de manière dynamique. L’année prochaine signifie plus de restrictions pour les annonceurs, tout en simplifiant le système.

On peut s’attendre au retrait des éléments inutiles, en limitant les objectifs publicitaires aux plus populaires et en s’efforçant de simplifier le système. Dans le même temps, les consultants de Facebook encouragent à introduire des changements liés à l’API de conversion, car les capacités de Pixel en termes de collecte de données appropriée commencent à être sévèrement limitées par les changements introduits en matière de confidentialité.

Meta également le développement d’un système permettant aux utilisateurs de limiter l’affichage de publicités sur un sujet spécifique, ce qui peut également entraîner des baisses de résultats publicitaires pour des entités sélectionnées.

Au même titre où Facebook annonce le renforcement leurs efforts contre la diffusion d’images intimes non consensuelles :

Qu’en est-il des annonceurs ?

Le changement sera particulièrement ressenti par les annonceurs promouvant des campagnes sociales, les associations caritatives et ceux qui sensibilisent le public à divers sujets . Les annonceurs des industries liées à la médecine , ainsi que les vendeurs et fabricants de vêtements et d’accessoires ciblant les groupes ethniques et sociaux, et les organisateurs d’événements culturels doivent également être conscients de ces changements .

Les capacités limitées de ciblage du trafic froid peuvent nécessiter un ciblage plus large (moins précis) ou une concentration accrue sur les efforts de remarketing ou de localisation.

Cette année, nous constatons de fréquents changements dans le panneau Facebook Ads liés à la sécurité des utilisateurs. C’est une arme à double tranchant – en augmentant la confidentialité des utilisateurs, les annonceurs sont de plus en plus limités dans leur capacité à promouvoir efficacement les biens et services.

À ce stade, les publicités Facebook rendent impossible l’analyse des ventes finales et autres conversions en termes d’âge et de sexe, et les données de vente sont approximatives en raison des changements d’attribution ainsi que des changements apportés à iOS14 introduits cette année.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.