L’emailing est parfois taxé de vieux support face aux innovations qui apparaissent chaque année. Pourtant, toujours dans la course, il faut savoir que l’email est plébiscité à 83 % par les consommateurs en tant que moyen de communication idéal pour entrer en contact avec des marques.

Lecture des emails en chiffres

83 % des usagers utilisent l’email pour échanger avec les marques.
70 % des internautes lisent leurs mails dès leur lever, voire dans leur lit.
65 % des usagers consultent leurs mails plus de 3 fois par jour et 28 % plus de 10 fois par jour.
77 % lisent leurs mails quand ils s’ennuient.

Mails non ouverts, pourquoi ?

59 % estiment ne pas avoir besoin du produit ou de l’article en question.
44 % n’ont pas le temps ou l’envie de lire le mail.
39 % ont été découragé par les mails précédents provenant de la même marque.

Innovations susceptibles d’intéresser les consommateurs

38 % plébiscitent les avis et les évaluations relatifs aux produits dans les mails.
35 % désirent une sélection de produits qui se fonde sur leurs derniers achats.
31 % souhaitent recevoir des offres suivant leur emplacement.
31 % veulent que les longs mails soient remplacés par des versions synthétisées de façon automatique.

Attentes des consommateurs suite à l’abonnement à une newsletter

74 % en attendent des remises ou offres avantageuses.
44 % des informations relatives à un nouveau produit.
44 % souhaitent avoir d’autres mails émanant de la marque.
41 % espèrent que l’enseigne tente de leur vendre des produits.

L’email : starter non négligeable

Bien que les manières de se connecter et de communiquer évoluent, l’email n’est pas obsolète mais, au contraire, inéluctable. En effet, suivant les derniers chiffres communiqués par le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe), il s’avère que 90 % des internautes consultent leur boîte mail, au minimum, une fois par jour.

Au demeurant, presque 60 % d’entre eux disposent d’au moins deux adresses emails personnelles. Cela est particulièrement vrai pour les gens âgés de 25 à 34 ans : 65 %. Les 35-49 ans, pas en reste, ne sont pas loin derrière, 60 % possédant deux boîtes personnelles.

L’emailing constitue donc, pour les marques, un levier à fort potentiel. Les utilisateurs étant très réactifs, les marques doivent profiter de ces opportunités. L’email est un argument commercial important puisque 40 % des internautes visitent un site, ou vont au magasin, pour réaliser des achats, après avoir réceptionné un email.

Évolutions de l’emailing

Actuellement, les internautes sont submergés par les actes de communications des marques. On trouve une pléthore de canaux divers et, finalement, les actions se retrouvent noyées dans la masse. Toutefois, l‘unique canal apprécié et fidèle, est bien l’email. D’ailleurs, une étude, diligentée par Mailjet, dévoile que 82 % des consommateurs Français estiment que l’email gardera la première place des moyens de communication pour la décennie à venir dont 39 % en ont la certitude. En deuxième position, arrivent les SMS (77 %) puis Facebook (75 %) suivis des applications de messageries instantanées.

L’email constitue un canal de communication qui fait référence. Des récentes plateformes sociales (Snapchat, Tik Tok, Pinterest) connaissent un vif succès auprès des jeunes mais elles sont perçues comme des phénomènes éphémères plutôt que des canaux pérennes. D’ailleurs, ils sont seulement 10,5 % à estimer que ces plateformes existeront toujours dans dix ans.
Les consommateurs continueront donc, à l’avenir, à utiliser les réseaux sociaux mais il est certain que l’email semble garder sa casquette de meilleur canal de communication.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *