Le tracking est issu du verbe anglais « to track » signifiant, en français, chercher ou traquer. Il s’agit d’une méthode d’observation et d’analyse comportementale d’un internaute. Il est utilisé pour votre stratégie commerciale de communication permettant aux prestataires de services informatiques d’identifier et de mieux servir vos clients.

Le tracking donne l’opportunité aux opérateurs de cibler vos fidèles clients et les éventuels consommateurs de leurs articles. Cette opération est possible grâce à la réalisation d’un profil type des internautes via une étude de leurs activités sur le web ou dans les applications mobiles. Il peut s’effectuer en temps réel ou à posteriori.
La procédure de tracking se déroule en plusieurs étapes.

Collecte

Pour commencer, il est nécessaire de choisir un outil de suivi statistique. Le plus utilisé est Google Analytics. Pour mettre en place cet outil, toutes les pages de votre site internet doivent être marquées, ou tagguées, permettant aux données de remontées. Pour cela, il faut insérer le code de suivi fourni par l’outil dans le code source de votre site Web.

La collecte s’effectue par un code, le tracker, qui recense l’historique des actions faites par l’appareil. Ce processus s’appelle aussi historique de navigation ou cookie. A la prochaine connexion de l’ordinateur ou du smartphone, le tracker envoie ces informations sous la forme d’un langage codé, le script.

La collecte peut également être faite via des systèmes intégrés comme le GPS. Il enregistre les données de l’emplacement de l’objet dans lequel il est inséré ce qui lui permet de trouver la localisation et d’analyser ses déplacements. Les applications mobiles, quant à elles, permettent à leurs utilisateurs d’envoyer directement des informations par un lien de demande d’aide en ligne. De cette façon, ils sont dirigés vers un magasin des applications (PlayStore, par exemple) ou un site web.

Traitement

Le système détecte l’origine des internautes et mobinautes et récapitule leurs actions par le biais de statistiques.

Il permet d’analyser votre audience grâce aux données géographique, démographique, la langue, les navigateurs utilisés. Cette opération est l’analyse des cookies envoyés par le tracker sous la forme de scripts. C’est pourquoi les cookies constituent le moyen idéal de ciblage d’une clientèle en ligne. L’ensemble des données vont apparaître dans des rapports et tableaux de bord préconfigurées et personnalisable dans votre accès Google Analytics. Il permet au serveur d’effectuer des statistiques se rapportant à l’origine des internautes, à leurs actions et à leurs centres d’intérêts.

Aussi, les équipements informatiques sont munis d’un identifiant ID afin de cerner et suivre les opérations traitées par leur intermédiaire. Elles-ci participent aux cookies, envoyés ensuite par le tracker. Des marqueurs équipent les sites internet afin d’enregistrer le nombre de visites quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles, mais aussi globales, des usagers.

Web Analytics

Le tracking est utilisé dans le but final de mesurer, collecter et analyser les données des utilisateurs d’internet afin de mieux comprendre et optimiser l’utilisation de votre site. Le web analytics ou digital analytics est la mesure de l’audience d’un site web est un ensemble d’analyses qui permettent de quantifier la fréquentation d’un site web. L’outil de suivi va remonter plusieurs indicateurs. Google analytics fournit notamment des indicateurs de performance de votre site web, comme le taux de rebond, la durée de chaque session, les conversions réalisées, le chemin de conversion, le flux de comportement, l’analyse des pages web.
Et pour mieux connaître les pistes d’améliorations, vous disposez des sources de traffic : traffic direct, recherches organiques, recherches payantes, social media. Grâce à ces éléments, vous allez pouvoir adapter votre stratégie marketing digitale et investir sur les différents leviers dont vous disposez pour lancer vos campagnes (SEA, Social Ads, SEO, Afilliation…).