Malgré l’apogée du reciblage publicitaire, la publicité traditionnelle continue de hanter les esprits des marketeurs. Elle reste, aux yeux des annonceurs, un moyen inéluctable. Toutefois, les exploits du retargeting parlent d’eux-mêmes. Il est tellement convaincant qu’il chasse peu à peu les souvenirs de la gloire passée du marketing traditionnel.

Mise au point sur deux techniques qui s’affrontent

Le retargeting est une technique publicitaire dont la stratégie s’organise autour des informations collectées auprès des internautes ayant déjà visité votre site web ou l’une de vos landing pages. Il permet donc de diffuser un message auprès d’un public dont vous connaissez les besoins, un auditoire dont vous êtes plus proches. Prenons l’exemple d’un visiteur qui accède à l’une de vos landing pages juste pour jeter un coup d’œil sur une offre. Même s’il n’achète pas le produit présenté vous êtes gagnants, car maintenant vous savez ce qui l’intéresse et vous avez ses coordonnées. Dorénavant vous pouvez lui proposer des offres pertinentes, des contenus adaptés à ses besoins

Le marketing traditionnel quant à lui met un accent sur l’image de votre marque, sa notoriété, ainsi que sur l’éloquence du message véhiculé. Ici, au lieu de chercher à cerner les besoins des consommateurs vous ferez de la navigation à vue, et les individus touchés sont aléatoirement dans la masse. Vous miserez sur le charme d’un mannequin, une voix criarde à la radio, ou sur une photo retouchée dénuée de toute réalité.

Qu’est-ce qui les oppose ?

La différence primordiale entre la publicité traditionnelle et le retargeting se résume en un mot : le social.

Le marketing traditionnel a pour objectif d’attirer l’attention du consommateur pour l’informer sur votre offre. Peu importe si elle ne correspond pas à ses besoins, ou s’il ne s’y intéresse que superficiellement, le principal objectif est qu’il sache qu’elle existe. Certes, cette technique vous donne accès à plus de canaux de diffusion (télévision, radio, panneaux publicitaires, sites internet…), mais votre budget en souffre. Vous dépenserez d’énormes sommes d’argent juste pour que les prospects soient au courant de l’existence de votre marque.

A contrario, le retargeting vous permet de mieux connaitre vos prospectes, il crée un lien entre vous tout en les mettant plus en confiance. Ainsi le visiteur se sent valorisé, vous portez plus d’intérêt et ce, de manière naturelle, sans hypocrisie. Bien sûr certains se demandent ce que viennent chercher les sentiments dans le business. Sachez que de nombreuses études prouvent qu’il vaut mieux fidéliser un client de qualité que d’avoir une kyrielle de prospects indécis. Et la meilleure façon d’y parvenir est de lui montrer de l’intérêt, de créer un lien entre vous.

Les avantages du retargeting

  • Diminuez les coûts de votre budget publicitaire. Le retargeting est nettement plus facile à mettre en place, il vous évite des dépenses dispersées et inutiles, tout y est ciblé !
  • Donnez de la valeur à la clientèle, créez un lien et mettez-la en confiance.
  • Gagnez en visibilité, boostez votre taux de conversion et votre ROI. En incluant le retargeting dans votre stratégie publicitaire vous améliorez la visibilité de votre marque. De plus, vous augmentez les chances de conversion de vos prospects en clients fidèles.
  • Evaluez les performances de vos campagnes publicitaires de manière plus efficace. En effet, les données collectées auprès de vos clients permettent de mieux mesurer le succès de la campagne en cours.
  • Créez du contenu viral, précis et ciblé : à partir au données collectées vous pouvez déterminer quel est le contenu le mieux adapté aux besoins de vos clients.
  • Donnez-vous la possibilité de réajuster vos listes pour cibler un public plus spécifique. Grâce au retargeting vous pouvez facilement adapter vos listes pour viser une clientèle plus restreinte, et publier des contenus personnalisés afin d’atteindre des objectifs spécifiques.

Il est clair que le retargeting présente plus d’avantages que la publicité traditionnelle, que ce soit en termes de mise en place, de budget ou de retour sur investissement. Néanmoins, si vous êtes toujours indécis et que vos moyens vous le permettent, vous pouvez rassembler ces deux techniques autour d’un même objectif.