Face à l’évolution des médias, notamment des réseaux sociaux, le métier d’influenceur est né et se professionnalise. Il consiste à exploiter sa visibilité sur les réseaux sociaux pour promouvoir des services et produits pour une marque auprès de ses abonnés. Mais la question se pose souvent : Comment les influenceurs sont-ils rémunérés ? Quels critères entrent en compte dans la tarification d’une publication sponsorisée ? Quel budget faut-il définir pour la marque ?

Un service en échange de publicité

Faire appel à une personnalité public pour toucher un large public est un phénomène de plus en plus fréquent. En effet, grâce aux nombreux abonnés qui suivent le quotidien de l’influenceur, la publicité d’un produit ou d’une marque peut bénéficier d’une visibilité très importante par le biais d’une unique publication. De plus, le choix de l’influenceur peut avoir un impact sur l’image de marque.

Quand les marques souhaitent faire appel à une personne dite « influente » pour communiquer autour d’un de ses produits, il existe différentes façons de mettre en place un partenariat.

Plusieurs types de rémunération

Si l’influenceur avec lequel vous travaillez dispose d’un statut juridique de « micro-influenceur », il est possible de le rémunérer de manière classique, en lui versant une somme d’argent pour une publication sponsorisée.

Il est assez difficile d’établir un tarif moyen pour ce type de prestation, car le prix d’une publication sponsorisée peut beaucoup varier. Il dépend directement de l’influenceur en question, ainsi que du type de publication exigé… Il est possible de faire la promotion via une photographie, un texte, une vidéo.

La rémunération peut être à la publication ou au nombre d’impressions d’un publication. Elle peut être définis par le chiffre d’affaire engendré. L’influenceur doit-il réaliser un briefing pour montrer à ses followers comment réaliser un achat sur votre site Internet ?  Selon les différentes modalités, le coût d’une publication sponsorisée peut partir d’environ 150‑200 euros et atteindre parfois 800 euros.

Si vous faites appel à un influenceur n’ayant pas de statut juridique à proprement parler, le système de rémunération est différent et repose sur un principe plus collaboratif. Vous ne pouvez pas lui verser de salaire à proprement parler, mais vous pouvez le faire profiter gratuitement de vos prestations ou de vos produits : bijoux fantaisie, invitation dans votre restaurant, organisation intégrale de son voyage de noces, produits diététiques…
En contrepartie, l’influenceur vantera vos mérites via ses réseaux sociaux et sensibilisera ses followers à la qualité de votre travail et à votre professionnalisme.

Face à une demande accrue des marques, des agences d’influenceurs ont été créées pour faciliter les partenariats. En effet, l’agence s’occupe de négocier les conditions de paiement face aux conditions de publication. Elle proposera aux marques les influenceurs qui correspondent aux valeurs et aux objectifs de la marque.

La valeur des followers

Le critère principal pour définir la rémunération d’un influenceur est sa cote de popularité sur les réseaux sociaux, qui se traduit grâce au nombre de ses abonnés, on parle souvent d’engagement des abonnés.

Le nombre d’abonnés peut être une valeur qui fausse l’idée des investisseurs, et il ne faut donc pas s’y fier sans réflexion. En effet un macro-influenceur n’aura pas le même niveau d’engagement qu’un micro-influenceur. Il faut tenir compte du nombre de réactions sur ses publications : s’il a un très grand nombre d’abonnés mais que chacune de ses publications ne récolte qu’un faible taux de réaction (mentions « j’aime », commentaires, partages) son impact est considéré comme inférieur à celui d’un influenceur peut-être moins suivi mais dont la majorité des abonnés réagit en masse.
L’impact des contenus publicitaires d’un influenceur dépend donc directement de ses followers et des réactions qu’il suscite auprès d’eux, donc de leur engagement.

Dans le cas d’un contenu égal pour une publicité, un influenceur suivi par 20 000 followers ne propose pas les mêmes tarifs qu’un influenceur suivi par 100 000 ou 1 million de personnes, car il n’a pas du tout le même impact publicitaire.

Si vous souhaitez collaborer avec un influenceur, son prix pourra donc varier en fonction de sa popularité et du type de contenu que vous lui demandez.
Selon son statut, il peut s’agir de rémunération traditionnelle, ou de compensation grâce à des prestations gratuites de votre part. Le choix dépendra de la stratégie marketing que vous souhaitez appliquer à votre marque (stratégie de branding, stratégie d’acquisition…).