L’évolution digitale a impacté le monde du marketing. Des nouveautés apparaissent ou des choses évoluent et ont un tout autre sens. Aujourd’hui, le mot influenceur est couramment utilisé partout dans le monde et les marques en raffolent. Mais qui sont exactement ces influenceurs ?

Définition d’un influenceur ou d’une influenceuse

Entrée dans le dictionnaire français Larousse et Robert en 2017, le terme “influenceur” existait déjà pour les leaders d’opinion. Avec l’avancée des réseaux sociaux, son sens s’est élargi et on le définit comme le nouveau leader d’opinion du digital.

Désormais, on qualifie un influenceur comme une personne physique postant du contenu sur un thème spécifique sur le web, notamment sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Youtube, Tik Tok, blogs, etc…). Cette personnalité est suivie par une communauté active et jouit d’une certaine notoriété sur la toile. Cette popularité lui permet de faire passer un message et de partager son opinion sur des produits, des services, ou encore des marques. Sa communauté qui a entièrement confiance en lui va ainsi être influencée par son point de vue et va modifier son mode de consommation en conséquence. Il faut faire attention à ne pas confondre un influenceur et un ambassadeur. L’influenceur garde son indépendance vis-à-vis de la marque qui doit respecter sa liberté d’expression contrairement de l’ambassadeur qui se doit de rester fidèle à la marque.

La réussite du marketing d’influence

Les marques l’ont bien compris, le développement du marketing d’influence a une portée importante auprès des gens et plus particulièrement auprès des jeunes. Cela est un atout incontournable pour vendre la marque, la rendre visible ainsi que leurs produits. Par conséquent, les marques ciblent les profils des influenceurs selon les campagnes mises en place par leur stratégie marketing pour créer un haut pic de visibilité de leur produit.

De nos jours, il existe de nombreuses plateformes utilisées pour mettre en relation les marques avec les influenceurs telles que Reech, Influence4You, Crowdsocial, Hivency etc. Les influenceurs deviennent ainsi les porte-paroles de la marque. Ils deviennent une solution face à la population qui devient moins sensible aux publicités classiques présentes sur les pages internet.

Le portrait type d’un influenceur aujourd’hui

Il n’y a pas d’âge pour devenir influenceur aujourd’hui, tout le monde peut le devenir. Une étude récente faite par Reech brosse le portrait de ces personnes françaises qui influencent le web. Ainsi, on montre que 60% des influenceurs sont des personnes entre 19 et 40 ans.

Un influenceur a souvent un thème de prédilection. Sur Youtube, on retrouve principalement les gamers, les influenceurs beauté, les comédiens. Sur Instagram, les thèmes lifestyle, mode, beauté, voyage, sport sont les plus récurrents. La personnalité est reconnue dans son domaine et, de ce fait, aura plus de crédibilité à communiquer sur une marque de même sujet.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, plus de 80% des influenceurs ont entre 1 000 et 50 000 membres dans leur communauté et seuls 10% des influenceurs atteignent plus de 100 000 membres. Il ne faut donc pas forcément avoir une très grande popularité sur le web pour pouvoir devenir influenceur. Il ne faut pas oublier que les marques cherchent avant tout des profils correspondant à leur objectif marketing. Enfin, les sujets abordés par plus de 40% des influenceurs sont des sujets lifestyle.

Aujourd’hui, le marketing d’influence a posé son emprunte grâce à son impact sur le web. On constate son efficacité auprès de la population. Les influenceurs ont donc encore de très beaux jours devant eux.