Aujourd’hui, la publicité sur Internet représente souvent une part importante de la stratégie marketing d’une entreprise. Cependant, maîtriser les codes de cette communication très spécifique n’est pas chose aisée et c’est pour cette raison que l’IAB (Interactive Advertising Bureau), l’organisme de référence en la matière, propose aux professionnels un certain nombre de solutions via ses formats.

La nécessité de pratiques optimisées et communes

Créée en 1998, l’IAB est une association pionnière dans le domaine du marketing sur Internet. Elle a contribué à la structuration du marché de la communication en ligne afin d’allier performance et respect des usagers. En effet, lorsqu’elles sont trop diverses dans leurs formes ou peu adaptées à l’espace dans lequel elles apparaissent, les publicités perdent grandement en impact. Par conséquent, en créant des standards largement repris, l’IAB a permis non seulement d’optimiser l’efficacité de cette pratique marketing mais aussi de créer un espace de travail commun pour tous les acteurs du secteur (annonceurs, graphistes, publicitaires, gestionnaires de site…). L’IAB a clairement permis d’établir une charte de bonnes pratiques qui protège les utilisateurs en décourageant les publicités trop invasives par exemple. En un mot, sous l’action de l’IAB, qui en 2011 donnait leurs formes à près de 80% des publicités en ligne, l’interopérabilité devient de plus en plus optimale.

Qu’est ce qu’un format IAB ?

Il existe de nombreux formats IAB et ceux-ci ont même vocation à évoluer avec le temps, les innovations technologiques et les pratiques des utilisateurs. Ils sont cependant tous définis par un cahier des charges précis qui impose en particulier une taille (exprimée en pixels), des ratios quant à leurs rendus et le respect des principes LEAN (Light, Encrypted, Ad choice supported, Non-invasive ad). Une étude attentive du guide 2017 de l’IAB montre enfin que le champ d’application de ces formats est très large et à la pointe des innovations marketing. En effet, il propose des formats pour les publicités display et native mais se tourne aussi vers les nouveaux contenus comme les publicités vidéo ou celles intégrant la réalité augmentée.

Les grands types de formats IAB

De manière synthétique, les types de formats IAB peuvent être regroupés en trois catégories. D’une part, les formats dits classiques, qui sont ceux les plus fréquemment utilisés dans la publicité digitale et auxquels chacun est habitué comme les bannières, les skycrapers, les pavés (hauts ou bas) ou encore les billboards. D’autre part, les formats plus impactants ou plus interactifs comme les habillages, les footers, les reco-contenus et tous les types de pops. Enfin, les plus récents mais aussi, à l’heure actuelle, les plus efficaces, les formats vidéo, intégrés ou non dans le contenu écrit.

Toujours choisis en fonction d’une efficience publicitaire constatée, les formats IAB sont donc de vrais atouts en termes de marketing. De plus, portés à la fois par la recherche de l’innovation et le respect de l’utilisateur, ils conviennent parfaitement à un marketing aussi efficace que responsable.